Schiz’eau

Les yeux rayés, dérangés voguent sur mes murs

Tandis qu’ils me jugent dans un flot de murmures.

Les voix me noient dans mon océan de larmes,

Me laissent peu à peu plonger dans ce vacarme.

 

Scarifications, l’écume de ma peau

Vient battre dans la douleur contre les mots.

Mon âme prise dans la tempête se meurt,

Erodée par le ressac du temps et des peurs.

 

Muse sombre, tu me rappelles à tes rivages,

Ma sœur, ancre de mon encre dans  mes pages.

Alors de vagues illusions m’emportent

Et m’éloignent sans un seul effort de ta porte.

 

Vois, je nage à contre-courant de ma folie

En avalant l’onde glacée jusqu’à la lie.

Là, immobile sous la surface, je regarde,

Empoisonné, cette humanité bavarde

 

Sans ces mots : « est-ce que je peux m’asseoir ici ? »

« Est-ce que je peux connaître toute ta vie ? »

« Est-que tu me vois ? Est-ce que tu m’aimes ? »

Rien que des mots, des mots projetant leur haine.

 

Crie ton nom véritable à la face du monde !

Eparpille toutes ces images immondes !

Défais les voix, les yeux qui ne voient qu’eux-mêmes !

Respire ces monceaux de toi que tu sèmes !

 

Là, persistants dans l’écho, l’étau, les maux,

Ils sont à la surface tout en haut sur l’eau.

Traverse la ligne de flottaison et sèche

Ce corps recomposé, sillonné par la brèche,

 

Par cette fissure due au souffle des âmes

Si froid, si cruel des hommes et des femmes.

Je comprends que le mouvement est inutile.

Trop de déchirements pour un seul pas futile.

 

Au final, je me retrouve entre deux eaux

Hésitant entre un liquide et un ciel si haut.

Mes jambes ne tiennent ni sur l’un, ni sur l’autre,

Alors je sais que je ne suis pas des vôtres.

 

Encore humide de mon sang douloureux,

J’attends la délivrance d’un amour heureux

Mais, rayés, dérangés, ils voguent sur mes murs

Pendant qu’ils me jugent dans un flot de murmures.

Laisser un commentaire

Gaelle Cathy |
Fairyrebel |
Lestheoriesdecrocodile9335 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Textesromansnouvelles
| Parolesdestagiaires
| Justehumaine